Théorèmes sur la poésie

Un

 

La philosophie recherche dans la pensée ce que la poésie cherche à l’aveugle dans l’émotion.

 

Deux

 

L’émotion c’est ce qui reste quand le penseur découvre l’inefficacité métaphysique de la pensée. 

 

 

Trois

 

La poésie n’est pas un acte intellectuel, mais un état où l’émotion trouve sa raison secrète.

 

Quatre

 

Interprétation de ce qui est absent plus qu’intelligence du présent. La poésie est ce qui reste quand les mots vibrent.

 

Cinq

 

La poésie ne prétend ni consoler ni répondre. Cependant elle apporte des éclats  d’incertitude  tranquille ... énigme de calme inquiétant.

 

Six

 

Aux questions fondamentales la poésie a apporté les meilleures réponses. La mythologie est une épopée lyrique.

 

Sept

 

Le but de la poésie est d’équilibrer le monde.  Là-bas apparaît ce qui s’éteint ici. Dans la grotte du vers, la présence du vide.

 

Huit

 

La poésie a besoin du vide pour l’habiter.

 

Neuf

 

Le mystère des choses est inhérent à l’âme de l’homme. Quand on parle de quelque chose, on parle toujours de quelqu’un.

 

Dernier

 

Étant donné que les théorèmes sont des propositions logiques, que la logique construit la réalité et que la poésie la transgresse,  tout théorème sur la poésie est  apocryphe.

 

 

Traduit de l’espagnol (Colombie) par Rémy Durand

© Rémy Durand pour la traduction

 


retour